• Où en suis-je ?

    Il y a un mois et un jour, j'ai accouché d'une merveilleuse petite fille, très sage.

    Comme c'est ma deuxième fille, et que nous sommes en pleine période de vacances scolaires, je n'ai pas trop le temps de venir ici. Je ne prends plus assez de temps de m'informer sur tout ce que je pourrais faire à mon niveau pour améliorer le monde. J'ai bien encore quelques lectures en cours (j'ai emprunté un "We demain" à la médiathèque, et je découvre tous les jours sans malheureusement prendre le temps de lire les articles, que de plus en plus de communes prônent le zéro déchet, le bio, le développement durable...).

    Où en suis-je ?

    Depuis un mois et un jour, je vis moins écolo. Je n'allaite pas (donc il y a des déchets avec les boîtes de lait (bio) et les bidons d'eau minérales). J'utilise des couches jetables (Bio. J'ai au moins pris le temps de regarder en quoi c'était bio. Le matériau avec lequel les couches sont faites est d'origine naturelle. Mais ça génère autant de déchets). Je fais beaucoup de machines parce qu'il fait chaud et que tout le monde transpire...

    Je m'en veux un peu pour ça mais j'assume. J'avais pris mes positions avant d'accoucher. J'ai fait le choix de ne pas allaiter pour éviter la fatigue et être plus présente pour mes deux filles. Où en suis-je ?

    Par contre j'ai dit tout au long de ma grossesse à mon entourage que je ne voulais pas de cadeau de naissance. Non seulement parce que nous n'avions besoin de rien (puisque nous avions tout gardé), mais aussi parce j'essaie de vivre de manière plus sobre. Dans le sens où l'entend Pierre Rabhi lorsqu'il parle de la sobriété heureuse.

     

    J'ai envie que mes enfants soient simplement heureux de voir leurs grands-parents. Et pas parce qu'ils amènent toujours des cadeaux. J'ai beau le dire et le répéter, le message a du mal à passer. Alors oui, il y a des efforts fait par tout le monde (je ne parle pas que des grands-parents mais bien de tout l'entourage plus ou moins proche). Mais cette habitude de consommation est tellement ancrée, comme si c'était dans nos gênes, qu'on me répond "ça me fait plaisir".

    Je passe complètement du coq à l'âne mais j'ai besoin d'écrire, et de partager ce que je ressens...

    J'écris cet article d'une seule traite, un peu sans réfléchir et très sincèrement, avec les larmes aux yeux.

    Parce que je suis triste de voir que personne ne me comprend.

    Mon mari me comprend et me suit mais comme c'est lui qui fait les courses, il amène beaucoup de choses emballées et moi qui pensais avoir réduit nos déchets, je vois nos poubelles augmenter de volume de jour en jour. Alors on s'est mis d'accord. En septembre je fais les courses.

    Et puis j'apprendrai à faire la cuisine végétarienne puisque je ne mange plus de viande et que j'aimerais que les gens que j'invite chez moi viennent sans viande (et ça aussi c'est dur !!!).

    En fait je suis triste parce que j'ai l'impression que pour mon entourage, ces convictions écolo, cette envie de rendre le monde meilleur à mon simple niveau n'est qu'une passade... Un hobby qui passera. Que personne ne me prend au sérieux.

    Je n'ose même pas ramasser les déchets par terre si je ne suis pas toute seule !! Alors que quand je suis toute seule, et surtout s'il y a une poubelle dans mon champ de vision, je le fais.

    Je me défoule dans cet article et pourtant je sais que peut-être seulement deux personnes le liront. Deux personnes bien spécifiques qui, je sais, me comprennent et parfois prennent en compte ce que je dis ou écris pour elles aussi changer leur quotidien.

    J'ai créée ce blog dans le but "de faire quelque chose". Je crois que ce que je voudrais vraiment c'est faire partie d'une association. Ou encore mieux, travailler dans le domaine. Faire en sorte que tout mon quotidien soit dédié à rendre le monde meilleur. Et pas seulement apprendre à mes enfants à ne pas faire couler l'eau ou à éteindre la lumière.

    Je me console en me disant que mon boulot au moins ne contribue pas à polluer le monde (enfin presque pas...).

    Je me console en me disant 'plus tard, quand les filles seront plus grandes, que j'aurai plus de temps pour moi...'.

    C'est un engagement que je prends envers moi-même, et vous, aussi peu nombreux soyez vous, êtes témoins de cela.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 16:21
    Caro/choup

    Je serai donc la troisième personne à te lire! Je ne savais pas que tu avais ouvert ce blog. Je te comprends quand tu dis que beaucoup de gens ne te comprennent pas. J'ai des amis qui font aussi du jardinage, mais pour eux, le fait que je préfère chasser la limace le soir plutôt que de simplement épandre des granules bourrées de pesticides les fait sourire gentiment.   le potager est totalement sans pesticides, insecticides et engrais de synthèse. j'ai juste mis du bon compost (fait par l'ami dont je parle plus haut). J'ai des limaces certes, mais aussi des coccinelles etc. Dans la maison, je ne suis pas encore à ton niveau, je n'ai pas encore franchi le pas de la lessive home made (mais cela ne saurait tarder je pense). je limite au max les produits chimiques aussi. Mais cela prend du temps...quant aux emballages, j'essaie de faire attention, mais certains produits sont forcément sous emballages... bon courage en tout cas!

    2
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 17:19

    Comme promis mon petit commentaire. Tu as bien raison de t'épancher ici. C'est ton espace après tout. Et il ne faut pas garder l'amertume en soi. C'est du moins ce que je pense. Ce sont des combats difficiles que tu évoques...mais pas des combats perdus d'avance. On veut souvent que tout aille vite, et admirer les résultats à notre échelle. Moi  je m'énerve très souvent contre la saleté et les dépôts de déchets sauvages sur le bord des routes ici. ça me dévore....j'aurais envie de frapper ceux qui font ça (sincèrement, oui, les frapper....j'ai de la colère en réserve de toute façon pour d'autres raisons...et je reconnais que ce sujet qui me passionne -au sens propre du terme- depuis mon adolescence...;a le don de réveiller en moi des émotions fortes et cristalliser toutes mes colères.
    Ce que tu dis au sujet de ta maternité, de l'allaitement....c'est pareil. Tu es un humain. Tu es parfois forte comme un roc et parfois fragile comme un petit oiseau. Mais dans les deux cas, les deux sont capable de nous porter et nous donner des ailes. N'abandonne pas tes idéaux...surtout pas. Mais n'oublie pas de te parler et de parler de toi avec bienveillance ;-)

    3
    alloux
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 17:45
    Tu n'as pas à avoir honte. Ce qui est bien c'est de se dire que c'est provisoire....

    Je suis dans la même situation. Bébé 2 pas encore arrivé il va pointer de bout de son nez bientôt.

    Don zom fait les courses. C'est difficile. Mais après on reprend les bonnes habitudes.

    Parce que ce qui est important c'est que chacun fasse un petit qqch et non que certains tombent dans l'extrême ..
    Courage
    4
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 20:25

     Comme j'aime tes questionnements. oui fait déjà ce que tu peux avec un tout nouveau BB. La fatigue d'avoir deux  enfants à t'occuper te font te remettre en question. Tu es dans le vrais bien sur. laisse le temps au temps et ta force à vaincre ces déchets va te revenir. Ne culpabilise pas et ne baisse pas les bras... Bravo ... Je suis une Mamie mais hélas mes petites Filles ne sont pas élevées dans "ton sens" et ça me désole.... Aller ne crains rien ta force va revenir.

    Bisounettes

    mamiemamour

    5
    Samedi 25 Juillet 2015 à 09:27

    @ tout le monde : merci pour votre soutien !

    @ Caro/choup : l'annonce de l'ouverture de ce blog est passé plutôt inaperçue, je ne sais pas vraiment pourquoi alors que je partage chaque article sur facebook... Je vois que tu as ton jardin, je trouve ça génial, d'autant plus si tu fais tout au naturel ! Nous évidemment, même avec un balcon c'est dur de faire pousser ses fruits et légumes... J'aimerais bien avoir un composteur mais si le compost ne nous sert à rien, je ne vois pas à quoi ça sert...

    @ mamiemamour : si tes petites filles ne sont pas élévées dans ton sens, peut-être que toi, en tant que mamie, tu peux quand même leur apprendre certaines choses ?

    6
    Hila
    Samedi 25 Juillet 2015 à 09:54
    Chère Aude
    Ce que tu fais es très important:)
    Je viens personnellement d'une famille végétarienne, si tu as besoin des conseils de cuisine.
    Et nous avions recyclé même les fruit et légumes pour le jardinage.
    Continue ...
    7
    Samedi 25 Juillet 2015 à 19:40

    Et bien voilà, je t'ai lu moi aussi ! 

    Je comprends combien c'est pénible que les proches ne comprennent pas, parce que même si ce ne sont pas sur les mêmes choix que toi, je vis ça depuis toujours avec ma mère, et là, depuis 3 ans, avec mes deux parents ... et parfois d'autres personnes en plus, effectivement, c'est très pénible, de ne pas se sentir compris. 

    Je ne vais pas ajouter à ton sentiment d'incompréhension, et en même temps, c'est vrai qu'en lisant que tu choisis de ne pas allaiter, même si je comprends quel investissement en temps ça demande, je me sens remuée et triste. Evidemment, c'est ta vie biensûr, c'est toi qui la vis comme bon te semble. 

    Après je pense que quand on arrive à prendre un peu de distance et se dire que c'est notre persévérance qui inspirera les autres et qui montrera la force de nos convictions, on se sent plus apaisé. 

    Je ne sais pas si tu connais le magazine Pep's, j'ai lu une expérience assez inspirante à ce sujet, c'est celle d'une femme qui a ouvert un des premiers club du rire sur une plage, en France. Elle s'est rendu compte qu'elle bossait toute la semaine, pour enfin faire ce qui lui plaisait vraiment le weekend, et ça n'avait pas beaucoup de sens, et puis une rencontre et sa vie a changé, elle gagne moins d'argent mais se sent visiblement plus heureuse dans ce qu'elle fait, aussi parce qu'elle a le sentiment de contribuer à un monde meilleur. 

    Je pense qu'on a chacun notre chemin, et qu'on peut se préparer à changer de vie petit à petit, pour peut-être un jour en arriver à être prêt pour un changement plus "radical", on ne vit qu'une fois, et tout peut s'arrêter du jour au lendemain, alors autant trouver un équilibre qui nous convient, où on fait au maximum ce qui a du sens pour nous et nous nourrit. 

     

     

    8
    Dimanche 26 Juillet 2015 à 17:07

    @ Dophinel : moi ça me rend triste de savoir que quelqu'un que je ne connais pas est triste de savoir que je n'allaite pas... Quelqu'un a dit sur facebook qu'il valait mieux une maman sereine et heureuse qui donne le biberon, plutôt qu'une maman stressée qui donne le sein... Et je suis entièrement d'accord avec ça !

    Sinon je connais le magazine pep's de nom, mais je ne l'ai jamais lu. Si je pouvais le trouver en médiathèque ça serait chouette ! En tout cas il me semble en effet avoir lu cet article quelque part. Je suis entièrement pour faire un métier qui nous plaît et gagner moins d'argent.... simplement parce que je fais un métier qui me plaît mais avec lequel je ne gagne pas des mille et des cents...

    En tout les cas, merci de m'avoir lu et merci pour ton commentaire !

    @ Hila, je suis preneuse de recette végétarienne !!! :-)

    9
    Kellya
    Vendredi 31 Juillet 2015 à 22:10
    Kellya

    Bonjour,


    Il y a donc bien plus de deux personnes à te lire. Ce que tu dis ici est trés important, et pas que pour toi. Le choix de faire attention à notre facon de consommé n'est pas facile, et je pense qu'on a tous des moments difficiles. Lire ces problèmes et ces interrogations chez une autre fait beaucoup de bien, et me rassure sur ma démarche personnelle. Et avoir passé le pas de faire un blog, meme si l'audience est réduite, est quelquechose que j'admire. Merci de nous inspirer et de partager avec nous et bon courage pour la suite!

    10
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 15:17

    c'est un très beau défi que tu t'es fixé, et malgré les jours sans, les jours où tu pourrais penser que ça ne marchera pas, il faut continuer à y croire, car tu n'es ni seule, ni vraiment isolée. bonne continuation, petit colibri.

    11
    Assouline papillon
    Mercredi 17 Février 2016 à 22:23
    Moi aussi je t'ai lu j'ai toujours été qualifiée du surnom de l'école de service tu sais celle qui éteint toutes les lumières des wc d'un lieu pUblic, celle qui réutilisent les veilles feuilles, celle qui peste quand on prend une feuille vierge et j'ennpasse alors je te comprends amplement. C très dur mais aujourd'hui une amie qui se moquait du faîte de tirer ma chasse d'eau avec l'l'eau de ma douche mange bio, réduit ses déchets et son étape pro la voiture hybride et elle me dit que j'ai été quelque part son exemple donc courage rien n'est perdu
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :