• Cela fait 3 ans maintenant que, au mois d'octobre, je viens vous parler d'un anniversaire presque zéro déchet !

    Je m'améliorais d'années en années et finalement je n'ai pas réussi à faire du zéro déchet pur et dur pour cette année, mais c'était quand même pas loin :-)

    Je passe sur le classique maintenant : vaisselle lambda, invitations faites maison (voir à l'oral pour les copines invitées un peu à la dernière minute...), gâteau fait maison...

    Mon gâteau avait beau être fait maison, il n'était pas zéro déchet car je voulais faire un piano et pour faire les touches, il fallait acheter des finger au chocolat blanc (et je ne suis pas assez bonne pâtissière pour en fabriquer moi même !).

    gâteau piano

    Par contre, j'avais appris peu avant que la marque cadbury était une marque partenaire de Monsanto, donc comme il y a un boycott là dessus, j'ai réussi à acheter des finger de la marque du magasin, et d'autres "faux finger" à biocoop ! Bref, j'ai fait un peu de déchet là-dessus...

    Là où je me suis investie cette année c'est dans l'activité !

    Ma fille a eu 7 ans et a invité de nombreuses copines... Et je voulais faire une sorte de chasse aux trésors. Mais pour quels trésors ? Certes on peu mettre des bonbons achetés en vrac dans des sacs en tissus mais ça ne m'enchantait guère.

    Alors j'ai plutôt inventé un jeu de piste : il fallait sauver un dauphin ! Un dauphin que ma fille gardait à la fin... un dauphin (en plastique mais bon...) que j'ai réussi à acheter sur le bon coin (donc zéro déchet !) malgré quelques déboires au niveau du rendez-vous.

    jeu de piste

    Et les copines ? J'ai fabriqué sur l'ordinateur un "diplôme de sauveur de dauphins". Elles sont toutes reparties avec :-)

    diplome dauphin

     

    Évidemment, pour le jeu de piste j'ai utilisé du papier, mais j'ai aussi fait intervenir mes sœurs et ma mère (les filles devaient les appeler pour qu'elles donnent un indice).

    J'ai fabriqué un alphabet codé, écrit un message à l'envers, écrit une phrase à remettre dans l'ordre, caché une phrase dans un dessin, cacher une autre phrase sur un sachet en papier de biocoop justement ;-), fait un rébus...

    On habite en appartement mais nous avons pu sortir entre le pare brise de la voiture, la boite aux lettres et la complicité d'un voisin qui habite un peu plus loin dans notre rue.

    Les filles étaient toutes ravies de cette "chasse au trésor" qui n'en était pas vraiment une.

    Une petite m'a demandé si elles allaient repartir avec un sachet de bonbons et quand j'ai dit non, elle m'a rétorqué que c'était nul... J'ai essayé de lui expliquer qu'elle venait d'abord pour jouer avec ma fille et leurs copines et que ça serait bien qu'elle se contente de ça... mais comme il y avait beaucoup de copines et beaucoup de bruit et beaucoup de fatigue de ma part, je ne suis pas sûre de l'avoir dit de manière vraiment bienveillante...

    Ca m'a un peu déçue de voir que des enfants maintenant s'attendent forcément à repartir avec des cadeaux quand ils vont à un anniversaire, mais sur 8 copines, c'est la seule qui a fait la réflexion donc on peut imaginer que tout n'est pas perdu  !

    A l'année prochaine peut-être pour un anniversaire vraiment zéro déchet !


    votre commentaire
  • Le boycott

    Depuis une semaine, un appel au boycott a été lancée par une initiative citoyenne. Et si vous êtes sur les réseaux sociaux et que vous vous intéressez à l'écologie et à l'avenir de notre monde, vous devez en avoir entendu parler.

    L'idée est de faire une action non violente et de se faire entendre. Parce qu'en tant que citoyen et en tant que consommateur, nous avons un véritable pouvoir !

    Le 1er octobre, le boycott était général : ne consommons rien.

    Est-ce que j'ai réussi à boycotter ce jour-là ? AUCUN PROBLEME ! C'était un lundi, mon jour de repos hebdomadaire. Je suis allée à mon cours de sport (que je paie en fin de mois et que je fais avec une prof en libérale qui est aussi une amie). Ensuite nous avons un peu rangé la maison avec mon mari, qui est aussi en repos le lundi. On aurait pu allé manger au resto mais on s'est simplement fait un bon repas à la maison. Puis comme il faisait beau, on est allé se promener dans le magnifique parc à côté de chez nous. Et à 16h30 on est allé chercher nos filles : mon mari a emmené la grande à son cours de musique et moi je suis simplement allé au parc avec la petite.

     

    roseau

     

    Et en fait, ça a été simple parce que c'est presque une journée lambda pour nous les lundis : d'ailleurs on a fait quasiment tout pareil aujourd'hui ! ;-)

    Là où je suis contente c'est qu'en en parlant autour de moi, je sais que deux collègues (qui sont aussi en repos le lundi) ont modifié quelque chose de prévu initialement : l'une a invité une amie à manger chez elle le midi plutôt que d'aller au restaurant. Et l'autre qui avait reçu un bon d'achat comme cadeau d'anniversaire est simplement allé faire du lèche-vitrines au lieu de faire du shopping pur et dur.

     

    Ce boycott continue chaque jour : une nouvelle entreprise/marque s'ajoute chaque jour car elle ne respecte pas ses engagements (si elle en a !) par rapport au développement durable.

    Chaque jour, sur la page facebook du mouvement, nous avons l'annonce du boycott avec le pourquoi du comment on a décidé de mettre cette entreprise/marque dans le collimateur, avec des chiffres à l'appui et tout plein de liens utiles dans l'article. Les commentaires facebook sont utiles pour échanger sur les différentes alternatives. Car encore une fois, il ne s'agit pas de ne plus consommer du tout, mais de consommer mieux.

     

    Quelles sont donc les entreprises à boycotter depuis le 2 octobre ?

     

    boycott cocaCoca-cola. Boycott facile pour moi car je n'en ai jamais acheté de ma vie. On m'en faisait boire quand j'étais petite lorsque j'étais malade, du coup j'ai toujours eu en horreur le coca. Mes filles n'en ont jamais bu (pas avec moi en tout cas!).

     

     

    boycott nespressoNespresso. Boycott facile pour moi car je ne bois pas de café du tout ! Mon mari en boit un peu mais la plupart du temps c'est au boulot. Ma mère a une machine à capsule et comme beaucoup, elle est persuadée que ce n'est pas gênant car l'entreprise recycle. Certes, mais ce que j'ai appris grâce au mouvement, c'est que l'entreprise est incapable de recycler 100 % de ses capsules, et c'est l'équivalent de 4 tour eiffel de capsules par an qui  n'est pas recyclé !

     

    boycott engieEngie. Boycott facile. J'en parlais ici, j'ai changé de fournisseur d'électricité en décembre 2015 !

     

     

     

    boycott h&mH&M. Boycott facile aussi ! J'ai déjà dans ma vie acheté des vêtements chez h&m, mais ça fait une éternité que ça ne m'est pas arrivé, d'abord parce que je fais peu de shopping, et ensuite parce que je trouve que c'est de la mauvaise qualité. Alors maintenant je n'irai plus du tout, c'est sûr !

     

     

    boycott bnp

     

    BNP Paribas. Boycott facile. J'en parlais ici, j'ai changé de banque en décembre 2016, ça fait presque 2 ans !

     

     

     

    Et la suite ? Je vous donne rendez-vous à la fin du mois, où 30 entreprises seront donc à boycotter.

    Et après ? Le 1er novembre on boycotte de manière générale, et le 2 novembre aussi ! Ca sera peut être plus dur pour moi car je serai en vacances avec mes filles. Mais je trouve ça sympa aussi de me dire que je vais juste faire des activités avec elles, des dessins, jouer dehors, des jeux de société, pourquoi pas regarder un dessin animé ? On verra bien mais ça pourra être un jeu avec elles de justement trouver plein de choses sympa à faire sans débourser de l'argent (jouer au monopoly, ça serait chouette non ? ;-))

    Et en décembre, on ajoute encore un jour : boycott le 1er, le 2 et le 3 ! Et ainsi de suite :-)

     

    Et vous, avez-vous entendu parler de ce boycott ?

    Etes-vous prêt à suivre le mouvement ?

    Est-ce que vous avez/aller changer vos habitudes à la suite de ça ?


    2 commentaires
  • Mes vacances ont-elles été écolo ?

    La réponse est OUI et NON.

    Pourquoi ?

    C'est simple, plusieurs facteurs viennent s'annuler les uns les autres. Par exemple, je suis partie en France donc oui, mais en voiture donc non, mais en même temps on était 4 dans la voiture donc oui.

     

    trajet des vacances en voiture

     

    Je suis partie dans une résidence Pierre & Vacances donc pour moi c'est un gros NON (malgré leurs pancartes un peu partout nous expliquant les bons gestes pour protéger la planète) mais nous avons amené plusieurs affaires nous permettant de réduire les déchets (serviettes de tables en tissu, boule à thé etc.) donc le non est un peu moins gros.

    Avec mes filles nous avons fait des activités en lien avec la nature : promenades, land art, découverte des animaux, châteaux de sable etc. Donc plutôt oui.

     

    tour de galets

     

    Ensuite nous sommes allées chez mes beaux parents en Bourgogne, en pleine campagne. Là c'est plutôt un gros OUI (qui annule un peu le gros NON de la mer du coup ;-)). Ils ont un jardin potager donc a mangé à 90 % local. On a fait beaucoup de voiture par contre parce que pour faire des activités là bas c'est obligatoire.

    Mais la semaine à la campagne permet aussi à mes filles d'être en harmonie avec la nature et leurs grands-parents !

    cueillette

     

    Bref je dirai que je ne suis pas spécialement partie en vacances écolo mais que mon empreinte carbone globale n'annule pas tous les efforts que je fais tout au long de l'année.

    Et pour l'année prochaine ?

    On a entendu parler d'un "slow village" et l'idée nous plaît bien... Alors ça ne veut pas dire qu'on va y aller, mais je pense qu'on se renseignera assez tôt sur des idées de vacances encore plus écolo (en terme de destination surtout en fait) mais je sais aussi que si on ne trouve pas, je ne me fouetterai pas parce qu'on fait des vacances "normales"

     

    Et vous ? Comment se sont passées vos vacances ou comment vont-elles se passer ? Ecolo ou pas ?

     


    votre commentaire
  • Livre "les 5 sens"

    Cela faisait un petit moment que je n'avais pas partagé avec vous un jeu écolo ! (oui je sais je n'ai aussi rien publié pendant deux mois...)

    Pourquoi je dis que c'est un jeu écolo ? Parce que c'est Zéro déchet, minimaliste, pratique à "emporter" partout...

    Aujourd'hui donc je vous présente le :

    "Jeu des 5 sens"

    Comme son nom l'indique, il s'agit d'un jeu autour des 5 sens : l'odorat, la vue, l'ouïe, le toucher et le goût.

     

    Voici donc les règles du jeu (que l'on peut bien sûr adapter à sa manière!)

    But du jeu

    passer un temps donné en fonction du lieu où on va et se concentrer sur un seul sens.

    Matériel

    Rien à part ses yeux, son nez, ses oreilles, ses mains (et sa langue si vous êtes en intérieur et que vous pouvez goûter à différentes choses)

    Déroulement du jeu 

    Déterminer un temps (en fonction de là où vous êtes, de l'âge de votre enfant etc) et un sens. Exemple : du palier de la maison au bout de la rue : la vue.

    Une fois arrivé au temps écoulé, se dire l'un l'autre ce qu'on a vu de beau ou de pas beau. Celui qui a vu le plus de choses différentes gagne cette manche. Et ainsi de suite avec les autres sens.

    On peut bien sûr le faire à la maison (surtout pour le goût !) mais c'est quand même plus un jeu d'extérieur au final.

    Fin de la partie

    Quand la promenade se termine. Quand on a fait les 5 sens. Quand on a envie d'arrêter simplement... A vous de voir ! :-) Il n'y a pas vraiment de gagnant, sauf si on a envie de compter les points en fonction du nombre de bruits entendus, de belles choses vues etc.

    rayon de soleil sur un tronc d'arbre

     

    Les bienfaits de ce jeu sont pour moi multiples :

    - proposer un jeu calme à l'enfant

    - lui apprendre les 5 sens

    - permet à l'enfant de développer son attention sur une chose en particulier

    - permet de se connecter à la nature

     

    Des exemples pour chaque sens

    enfant qui sent des fleurs

    - L'odorat : on peut soit essayer de trouver des odeurs sur notre chemin, soit si on est en forêt ou dans un parc, aller chercher les odeurs en mettant directement le nez dans les fleurs, dans les arbres, dans l'herbe mouillée etc.

     

     

    - la vue : on peut simplement se contenter de noter mentalement (ou pas d'ailleurs) les choses qu'on a vu et que l'on trouve belle : le rayon de soleil, une fleur, les arbres, le pelage d'un chat, un enfant qui sourit...

    - l'ouïe (je vous avoue que c'est mon préféré) : noter mentalement (ou pas donc) tous les sons que l'on entend, qu'ils soit agréable ou désagréable : le chant des oiseaux, une musique qui s'échappe d'une fenêtre, le moteur d'une voiture, une portière qui claque, quelqu'un qui tousse, le clapotis de l'eau...

    son

     

     

     

     

    - le toucher (attention à bien se laver les mains en rentrant à la maison ;-)) : toucher simplement tout ce qui se trouve à notre portée pour essayer d'avoir le plus de sensation possible : doux, lisse, froid, chaud, rugueux, chatouilleux, qui pique, qui gratte, qui pince...

    Des jeux écolos #4

     

     

     

     

    - le goût (c'est celui que je fais le moins car dans la rue ce n'est pas évident, mais peut se faire facilement à table) : prendre une bouchée de quelque chose, fermer les yeux et déterminer si c'est froid, chaud, sucré, salé, doux, amer, piquant etc...


    votre commentaire
  • Don de moelle

     

    Avant de commencer cet article, je vais essayer d'expliquer très  rapidement pourquoi je parle du don de moelle osseuse sur un blog qui est censé parlé d'écologie.

    Bon la première raison c'est que je fais ce que je veux et que si ça ne vous plaît pas, vous pouvez passer votre chemin ! (en toute bienveillance bien sûr).

    Mais la vraie raison c'est que pour moi, aider les autres, de quelle que façon que ce soit, fait entièrement partie de ce que j'appelle "faire ce que je peux à mon niveau pour rendre le monde meilleur".

    Dans un article il y a quelques semaines, je partageais avec vous (le peu que vous êtes à me lire, comme quoi on est nombreux à vouloir rendre le monde meilleur...) des pistes pour m'améliorer. Dans la liste il y avait "donner mon sang plus souvent" et "devenir donneuse de moelle".

     

     Pourquoi le don de moelle ?

    Parce que mon père a eu une leucémie l'année dernière. Et que ce n'est qu'à ce moment là que j'ai appris ce que c'était, vraiment, une leucémie, et un don de moelle. Et j'ai surtout appris qu'il y avait autant de leucémie que de patients. Que certaines leucémies se guérissent très bien, qu'on peut vivre avec une leucémie, ou que d'autres sont foudroyantes...

    Don de moelle

     

    Comment fait-on ?

     Il faut d'abord faire une pré-inscription. Je l'ai faite sur le site internet dondemoelleosseuse.fr. Ensuite j'ai reçu une liste d'hôpital à contacter pour faire un entretien pré-don. A vrai dire j'ai renvoyé un mail car au bout de quelques semaines je n'avais aucune nouvelle alors que je pensais être recontacté directement, mais j'ai peut être mal lu. J'ai donc contacté l'hôpital le plus proche de chez moi, j'ai répondu à nouveau à quelques questions au téléphone et j'ai pris un rendez-vous.

     

    Que fait-on lors de cet entretien ?

    On remplit à nouveau un questionnaire assez spécifique sur des antécédents médicaux et/ou familiaux. On nous explique en détail ce que c'est et on répond à nos questions.

    On vérifie aussi que nous avons des "belles veines" sur chaque bras et on nous fait une prise de sang, évidemment, qui servira à rechercher une compatibilité avec quelqu'un dans le monde.

     

    Don de moelle

     

    Comment se passe le prélèvement ?

    Il y a deux façons de faire : par intraveineuse (une espèce de grande prise de sang qui dure entre 4h et 5h) ou par ponction lombaire, ce qui nécessite une anesthésie générale et un "petit" (je cite) arrêt de travail.

     

    Combien de chances a-t-on de pouvoir donner ?

    Nous avons 1 chance sur 1 million d'être compatible avec quelqu'un dans le monde. 1 chance sur 4 pour la fratrie.

    Don de moelle

     

    Peut-on donner plusieurs fois ?

    Non.

     

    Tout le monde peut-il donner ?

    Non, bien sûr. Il faut avoir entre 18 et 60 ans (donc si à 60 ans nous n'avons jamais été appelé, on ne nous appellera plus) et n'avoir aucun problème cardio vasculaire, et pas de gros problème de santé non plus.

     

    Depuis hier après-midi, je suis officiellement donneuse. C'est un engagement vital pour quelqu'un d'autre. Donc si un jour je suis appelé et que tout correspond (car des recherches plus poussées sont effectuées à différente étapes), il faut absolument se rendre au rendez-vous pour le don (dans l'hôpital le plus proche de chez nous).

     

    J'espère avoir rendu ce don particulier un peu plus accessible à ceux qui passent par là, avec pourquoi pas l'envie de devenir donneur aussi.

    Je redonne l'adresse du site pour se pré-inscrire, un site très clair où on trouve toutes les informations nécessaires !

    https://www.dondemoelleosseuse.fr/

    Et si vous ne pouvez pas donner vous-mêmes, n'hésitez pas à en parler autour de vous !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique