• Faire sa part

    Colibri butinant une fleur rougeDepuis que j'ai commencé ma démarche "faire ce que je peux pour rendre le monde meilleur à mon niveau", je suis en général très motivée.

    Rien de tout cela n'est très facile mais le web me redonne souvent courage car je découvre tous les jours que je ne suis pas seule.

    Source : Wikipedia

    Pourtant aujourd'hui je suis passé devant un Monoprix qui recevait une livraison. Et je me suis dit "mais à quoi ça sert tout ce que je fais ?"

    Certes je fais ce que je peux à mon niveau, mais je n'ai pas forcément tout le soutien nécessaire à la maison et dans mon entourage. Même si c'est parfois très dur, petit à petit j'arrive quand même à changer certaines choses du quotidien.

    Mais en voyant la quantité de plastique entourant les énormes palettes de papier toilette et sopalin sur le trottoir, en imaginant la montagne de déchet que cela engendre (sans parler de ce que ça a coûté à la planète de le produire !), eh bien j'ai eu envie de baisser les bras.

    Si les supermarchés ne font pas un effort, si les entreprises ne font pas un effort, si les collectivités ne font pas un effort, si l'Etat ne fait pas un effort, est-ce que mes petits efforts à moi de rien du tout vont avoir un impact ?


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Sophie
    Jeudi 24 Septembre 2015 à 22:58
    Je me fais aussi cette réflexion et pourtant même si nos efforts sont petits ils sont toujours mieux que de ne pas en faire.
    2
    Kellya
    Vendredi 25 Septembre 2015 à 17:44
    Kellya

    On y pense surement tous à un moment ou à un autre. Mais si on baisse les bras, le constat sera encore un peu plus sombre au lieu de l'etre un peu moins. Chaque sac que l'on refuse, c'est un sac produit en moins. Chaque produit local consommé, c'est un peu moins de transport. Et à chaque fois qu'on parle de nos convictions à quelqu'un, c'est une graine de semée.

    3
    Aurélie
    Vendredi 25 Septembre 2015 à 17:47
    Ca peut sembler tout petit nos gestes mais nous faisons notre part comme le colibri, donc nous prenons notre part de responsabilité et mieux encore nous influençons aussi le monde extérieur, nous pouvons être une inspiration ! Béa Johnson dit qu'acheter c'est voter... bien sûr il y a encore énormément de personnes qui ne font pas attention à ce qu'elles achètent mais même chez des personnes peu écolo, j'ai pu voir des sources d'inspiration pour respecter la planète ! Courage ;)
    4
    Vendredi 25 Septembre 2015 à 21:31

    Merci à toute pour ce soutien moral ! On en a parfois vraiment besoin !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :