• En quête de sens

    En quête de sensNathanaël et Marc sont des amis d'enfance. Ils se retrouvent après s'être perdu de vue pendant 10 ans. Nathanaël vient de filmer un documentaire sur l'accès à l'eau potable en Inde, et Marc travaille en marketing à New York pour une entreprise qui vend de l'eau en bouteille...

    Après avoir vu plusieurs films documentaires prêtés par Nathanaël, Marc a alors une prise de conscience : il fait amplement partie du problème (le problème "zécolo" mais qui englobe tellement de choses qu'on ne peut pas vraiment lui coller juste une étiquette).

    Alors Marc décide de tout quitter et de rejoindre Nathanaël en Inde. A deux, ils vont faire ce film : En quête de sens.

    On pourrait dire : encore un film sur les solutions, les gens qui changent les mondes, les alternatives, les possibilités. Oui, on retrouve des personnes comme Pierre Rabhi ou Vandana Shiva (qu'on a déjà vu notamment dans le film "Demain"). Mais les deux amis ont un cheminement un peu différent...

    En effet, même si ça paraît évident à dire, Marc a rapidement compris qu'avant de changer le monde, il devait d'abord se changer lui-même.

    Alors oui, trier ses poubelles, manger bio, local, faire moins de déchets possible, se procurer une énergie verte, souscrire dans une banque éthique et solidaire... oui, tout ça, on peut tous le faire si on s'en donne les moyens. Mais pour moi, le "sens" de ce film est bien : à quoi ça sert de faire tout ça si on n'est pas bienveillant envers soi et envers les autres ? A quoi ça sert de faire ça si on est agressif les uns envers les autres ?

     

    Photo by Providence Doucet on Unsplash

     

    Et après, tout coule de source : si on est bienveillant envers soi, on l'est envers les autres. Et les autres ça englobe toute la nature. Donc on respecte la nature, les animaux, le cycle de la vie. Et on essaye du coup, de reproduire ce cycle... et c'est alors un cercle vertueux et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !

    Oui bon, évidemment là ça fait un peu monde de bisounours, et j'ai déjà eu une discussion envolée avec mon mari sur le sujet parce que ce film parle de "spiritualité". Et que pour certains, la "spiritualité" c'est trop abstrait, trop proche de croyances qui n'aideront en rien...

    Mais en fait moi j'y crois.

    J'ai pratiqué pendant quelques mois la méditation de pleine conscience. Je sais qu'il faut que je reprenne mais je sais aussi que les bienfaits sont toujours là. Je continue à lire beaucoup sur le sujet et je sais que quand je serai prête, je le ferai.

    Et prendre du temps pour de l'introspection (sans faire une psychoanalyse de 30 ans), c'est une manière de se ressourcer formidable. Ça prend un peu de temps mais c'est tout. Et on peut le faire devant un magnifique paysage enneigé, par exemple (cet exemple n'a évidemment aucun rapport avec les conditions climatiques du moment !)

    paysage enneigé

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :