• Après ma dernière lecture d'un roman sur la disparition des abeilles, j'ai eu envie d'en savoir un peu plus sur leur fonctionnement (même si je savais, en gros, que les abeilles font le miel, dans le détail j'étais incapable de l'expliquer !)

    Par un heureux hasard, quelques jours après ma lecture, il y a eu dans un jardin à côté de chez moi une démonstration d'apiculture.

    une ruche

    J'ai alors appris, entre autres, que la gelée royale (qui est paraît-il, excellente pour notre santé!) était en réalité la nourriture des larves... donc des bébés abeilles ! J'en ai conclu que je ne mangerai plus jamais de gelée royale (même si j'ai du en manger une fois ou deux dans ma vie seulement...)

    Puis quelques jours encore plus tard, en allant à la bibliothèque avec mes filles, la plus jeune choisit d'elle-même un livre sur le miel !

    Il s'agit de la collection "Je sais ce que je mange" aux éditions du Ricochet, édité en 2016 donc plutôt récent.

    le miel "je sais ce que je mange" éditions Ricochet

    Et quelle agréable surprise j'ai eu en lui lisant ce documentaire !! (parce que oui, en fait, on peut lire les documentaires aux enfants, pas que les albums et les histoires et les romans ;-))

    Ma fille vient tout juste d'avoir 4 ans et je pense que c'est le public ciblé. On nous explique absolument tout sur les abeilles, mais de manière très simplifié : comment les abeilles vont butiner le nectar des fleurs, comment elles travaillent dans la ruche, le rôle de chacune, ,comment elles mangent s'il n'y a pas de fleurs à côté, comment les apiculteurs récoltent le miel...

    Le tout avec des illustrations que j'ai trouvé claires, aérées et plutôt drôles !

     

    intérieur d'une page du livre sur le miel

    J'ai particulièrement aimé qu'on nous explique aussi que les abeilles sont en danger, pourquoi c'est le cas et les solutions pour éviter cela.

    Les deux dernières pages nous proposent des données un peu plus concrètes, notamment sur la signification des différents sigles, mais toujours avec des dessins sympathiques et humoristiques.

    J'étais donc ravie de cette lecture inopinée.

    petite abeille

    petite abeille

     

     

     

    Et comme je travaille en bibliothèque, eh bien je suis tombée nez à nez avec un autre livre sur les abeilles, à destination des enfants un peu plus grands. Je l'ai ouvert et trouvé sympa alors je l'ai embarqué à la maison, plus pour moi que pour mon aînée qui va bientôt avoir 8 ans, mais elle a quand même voulu le lire évidemment !

    Il s'agit de la collection "Explorons la terre, les abeilles", aux éditions Grenouilles, paru en 2018.

    Celui-ci, comme le précédent, explique de manière très claire, mais plus poussée, de nombreuses choses sur les abeilles. Par exemple, on y apprend l'anatomie de l'abeille, l'Histoire de la Vie de l'abeille sur Terre, des légendes autour des abeilles...

     

    couverture du livre "les abeilles"

    Le plus de ce livre là est qu'il propose des jeux ou des expériences à faire pour comprendre comment vit, boit ou mange une abeille. Alors il faut beaucoup de matériel jetable, ce qui n'est pas forcément compatible avec le zéro déchet, mais je trouve l'idée très bonne ! (et puis il y a aussi une recette pour faire des galettes au miel que j'ai très envie de tester... miam ^^)

    En bref, même si j'ai emprunté ces deux livres, j'aimerais bien les garder pour moi :-)

    Et même si je sais désormais pas mal de choses sur les abeilles, je ne suis pas totalement rassasiée :-)

    Alors oui, dans mes rêves les plus fous, j'installerai une ruche sur mon balcon mais évidemment, mon mari ne voudra JAMAIS et je pense qu'il aurait probablement raison ;-)

     

    une abeille pour décorer


    5 commentaires
  • Une histoire des abeilles, Maja Lunde

     

    Dans ce roman on suit trois personnages : William dans les années 1850 en Angleterre, George au début des années 2000 aux Etats-Unis et Tao, en Chine, en 2098.

    William souhaite révolutionner le monde de la science avec l'observation des abeilles.

    George est apiculteur et se bat pour gagner assez d'argent et continuer à transmettre ce métier au coeur de la tradition familiale depuis des générations.

    Tao est comme tout le monde dans ce futur en Chine : son travail est de polliniser à la main depuis que les abeilles ont définitivement disparu de la surface de la Terre en 2037.

    Que je me place du point de vue d'une lectrice lambda ou d'une lectrice qui cherchait des idées autour de l'écologie, je dois dire avoir été un peu déçue.

    En tant que lectrice lambda, je l'ai lu sans déplaisir mais sans entrain non plus.

    En tant que lectrice qui cherchait des idées autour de l'écologie, il n'y a que la partie qui se passe dans le futur qui est intéressante : au bout de plusieurs chapitres on revient sur l'histoire de la disparition des abeilles (notre futur potentiel et ça fait froid dans le dos...).

    Les deux autres parties autour de William et George ne sont pas inintéressantes puisqu'on parle de temps à autre de la façon dont vivent les abeilles, mais j'avoue que sans le vocabulaire adéquat, je n'y ai pas compris grand chose. Mais ça m'a quand même donné envie d'aller passer une journée chez un apiculteur pour comprendre comment cela se passe !

    En bref, un peu déçue par ce roman dont la moral tient en une phrase à la fin du roman : on peut élever les abeilles mais pas les domestiquer, laissons donc la nature tranquille car elle est vraiment très bien faite et c'est nous qui détruisons tout !

    Pour terminer sur une note positive, ce roman a quand même le mérite de pouvoir planter une graine si jamais il tombe entre les mains de quelqu'un qui, a priori ne fait rien pour protéger la nature, et ça, c'est TRES important !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires